Forum Association Mel'ting Pets
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Aller en bas
Winona
Winona
Admin
Messages : 1804
Date d'inscription : 30/11/2018
Age : 28
Localisation : Sannois
http://meltingpets.forumactif.com

Jimmy & Laïka - Témoignage de Joëlle B.  Empty Jimmy & Laïka - Témoignage de Joëlle B.

le Jeu 26 Sep - 0:44
Jimmy & Laïka - Témoignage de Joëlle B.  Fb_im630

Jimmy et Laïka

"Aujourd'hui, je souhaiterais vous partager mon témoignage de non pas d’une seule mais de deux adoptions : celle de Jimmy, trouvé errant dans la rue en Italie, et de Laïka, probablement abandonnée en Espagne dans la région de Valence.

En octobre 2016, mon ami Laurent et moi avons eu la chance d'emménager dans une petite maison pour accueillir son vieux border collie de 14 ans, Noctis. J'ai donc pris la décision de donner sa chance à un petit rescapé, de préférence âgé lui aussi, sachant que leurs adoptions se font plus rares et pour que son niveau d'énergie soit plus ou moins équivalent à celui de Noctis. Après un passage à la SPA de Lausanne, quasiment vide à cette époque-là de l'année, j'ai commencé mes recherches sur Internet. Dans un refuge suisse, un border à trois pattes attire mon attention. Je contacte cette SPA à plusieurs reprises, sans aucune réponse. Pendant ce temps, ma mère m'envoie tous les jours des photos de chiots évidemment adorables, mais je ne cède pas : je cherche un vieux compagnon tranquille pour Noctis.

Et puis je tombe sur Jimmy, 7 mois environ, avec son regard tout perdu. Il se passe quelque chose dans ma tête... Quoi, je ne sais pas... Et puis je renonce, lui souhaite bonne chance en pensée. J’appelle tout de même l'association pour savoir s'ils ont des chiens âgés à l'adoption :
-"Oui, mais pas en ce moment", me dit-on. Et c'est là que tout naturellement la question me sort de la bouche :
- Et Jimmy, est-il toujours libre ?".
Il l’est, et on ne m'en dit que du bien. Il partage sa gamelle et ses jouets avec les autres, il est moins hyperactif qu'un border collie : c'est parti !
Il est arrivé le jour de l'emmènagement, au milieu des meubles. Bouleversant, mais tout a été facile dès le début avec lui. La première nuit a été nickel, il a été un peu malade en voiture mais ok. Tip top en promenade. Un peu timide avec la chienne de mes parents, mais ils se sont vite très bien entendus.
(https://www.youtube.com/watch?v=UAfnWkh5Ric&list=PLBuI0fMNbF2wfjZrBfipRpK_A9V-uIiaU&index=1)

Il comprend tout très vite, nous commençons le clicker (technique de dressage au bruit), il apprend de nouveaux signaux rapidement et avec une jolie motivation. Il devient affectueux, s'attache à nous. Avec Noctis, c'est parfait. Il veut parfois jouer, mais ils sont calmes et s'apprécient beaucoup, cela se voit.
Noctis est aussi revigoré par ce nouvel élément dans sa vie. Nous avons eu la chance de garder Noctis encore huit mois avec nous, dorloté avant qu'il ne nous quitte dans sa 15ème année. Cela a été difficile, c'était un si brave chien.

C’est alors que nous décidons de donner sa chance à un autre petit vagabond et recherchons un chien ou une chienne adulte. Un ou deux nous passent sous le nez, quelques petites déceptions s'enchaînent, mais tant mieux, ces chiens ont trouvé une gentille famille, c'est l'essentiel.
Enfin nous tombons sur Belén, qui était indiquée "urgence euthanasie", avec son oreille tombante. On dirait un petit renard et il est marqué qu'elle a un caractère exceptionnel. On contacte l'association, on nous met en garde : elle est censée faire 24kg, mais en fera sûrement 30. Pas de problème. L'été passe, Jimmy a la chance de s’amuser lors d’un mois de compagnie avec Chiara, une chienne.
Et puis le grand jour arrive. Laurent va chercher Belén, que nous renommerons par la suite Laïka (souvent surnommée "Lama") à Bellegarde. Le camion arrive, les adoptants sont là... d'autres pas, ce qui est bien surprenant et bien sûr triste et choquant. Que vont devenir ces petits loups, après tant d'heures de voiture ? Des curieux aussi rôdent.
"Comment savez-vous que ces chiens ne sont pas volés ?", demandent-ils.
Peu importe, l'important c'est notre nouvelle petite arrivante. Mais est-ce bien elle ? Ne se seraient-ils pas trompés de chien ? Laïka est méconnaissable de par sa maigreur. On comprend alors la détresse des refuges espagnols qui font de leur mieux avec parfois peu de moyens financiers. Elle est exténuée par le voyage, mais se laisse porter dans le coffre sans souci.
Arrivée à la maison, on la pèse : 14kg. On l'attache dans le jardin, elle se repose au soleil. Le jardin était séparé en deux pour le premier contact avec Jimmy et ce ne fut pas une mauvaise idée : Laïka ne se montre pas amicale du tout avec lui alors que ce dernier enchaîne les appels aux jeux derrière la séparation.
(https://www.youtube.com/watch?v=AP6d4OVFzTs&list=PLBuI0fMNbF2wfjZrBfipRpK_A9V-uIiaU&index=5). Elle, elle veut se reposer. Elle grogne, mais petit à petit ses réactions se situent entre le jeu et l'agression. On est un peu inquiets : et s'ils ne s'entendaient pas... On fait une petite promenade à distance, elle tire beaucoup, titube sur ses pattes frêles. Elle se rapproche de Jimmy, celui-ci veut la sentir, mais elle tente de lui attraper le museau. Cela n'est pas passé loin. Au cours de la seconde promenade, la tension est bien plus basse. Ils commencent à sentir les mêmes odeurs, marchent côte à côte... Et puis arrivés à la maison, comme l'ambiance semble détendue, on les lâche dans le jardin. Et là... Mon coeur saute 3 battements. Ils se courent après et se mettent à jouer.
(https://www.youtube.com/watch?v=gtQ1XBpQ3UE&list=PLBuI0fMNbF2wfjZrBfipRpK_A9V-uIiaU&index=6). Ouf, ils s'apprécient.

Pendant plusieurs semaines, tout se passe bien. Par contre, Laïka est très possessive avec les jouets et surtout stressée de manquer de nourriture. Il lui arrive de faire des petits coups de dents à Jimmy. Concernant son poids, nous l'avons renourrie petit à petit, avec cinq petites rations par jour jetées dans l'herbe, afin qu'elle ne mange pas trop vite. Au fil des balades, sa musculature réapparaît, d'abord sur les membres antérieurs, puis sur les postérieurs. Elle devient athlétique :-) Elle fait à présent 24kg.

Par contre, impossible de lui faire rencontrer d'autres chiens : en balade avec une amie, alors que celle-ci avait sa gentille chienne détachée, Laïka la pince au passage. Un point de suture. A chaque fois, elle s'hérisse de la nuque à la queue, tente de sauter sur le nouveau congénère. A trois reprises, malgré les divers travaux effectués, elle s'échappe pour foncer sur la chienne des voisins et sur un chien avec un promeneur. Alors qu'on veut lui faire rencontrer Chiara, la chienne de mes parents, les laisses m'échappent des mains (Jimmy était content de revoir sa copine et gesticulait sans cesse). Laïka fonce sur elle en aboyant, se bloque en grognant puis revient vers moi. A nouveau, grosse frayeur, mais plus de peur que de mal.

Et puis un mois après son arrivée, le drame. Jimmy se dégote une pelûre de melon dans le jardin (comment, mystère). Laïka veut la lui voler, une bagarre éclate. Jimmy finit avec huit points de suture à l'arcade. Laïka semble avoir "vrillé", réagi de manière spontanée. Mais elle a fait une énorme bêtise et le sait. Jimmy la boude le soir en rentrant de chez le vétérinaire, mais dès le lendemain, c'est oublié. Courses poursuites avec Jimmy et sa collerette, pas évident de les séparer et de les empêcher de jouer. Depuis ce jour, plus aucune tension n'a refait surface entre les deux. Nous travaillons au clicker sur Laïka pour lui apprendre à "réfléchir", à agir de manière moins spontanée. Elle progresse dans la maison, prend confiance en nous, ne vole plus la nourriture dans l'évier. Elle a compris que la faim, c'est fini.

Elle est même bonne élève, aime apprendre. Mais les séquelles sont profondes : si sa peur des hommes a presque disparu, celle des pieds et des autres chiens est toujours bien présente. Après avoir vu plusieurs comportementalistes, éducateurs canins, nous décidons de la mettre en garde de jour éducative (une garderie pour chien, quoi !) une fois par semaine. Bien évidemment, elle est mise à l'écart, mais cela lui permet de s'accoutumer à la présence d'autres chiens. Les progrès sont là, mais lents, vu l'ampleur des traumatismes. La distance et le temps de réaction sont réduits. L'intensité de ses "crises" aussi. Oui, ce sont bien des crises, et c'est bien de la peur, selon tous les spécialistes. Nous gardons donc espoir, même si le chemin est long. Elle tolère quelques chiens là-bas et il lui est arrivé de faire des appels aux jeux à travers le grillage pour jouer.

Deux chiens, deux adoptions bien différentes. Chaque chien est unique. Jimmy suit une formation pour passer dans les petites classes pour la prévention contre les morsures et passera son examen prochainement. Croisons les doigts ! Laïka doit progresser et se montrer neutres avec les autres chiens. Deux gros challenges.

Actuellement, cela fait 2 ans et 2 mois que Lama est parmi nous et même si les choses ont été bien plus ardues qu'avec Jimmy, je suis heureuse qu'elle fasse partie de la famille. Elle fait tout son possible, mais les autres chiens, c'est encore trop pour elle. Cela ira-t-il mieux un jour ? L'avenir nous le dira... Par contre, elle aime apprendre, elle aime les câlins, elle sait attendre, rester calme, elle est obéissante. Dr. Jekyll et Mr. Hyde. Je reste confiante, je crois en elle.

Avec Jimmy, l'entente est parfaite.
(https://www.youtube.com/watch?v=5xxa9zd6Wa8&list=PLBuI0fMNbF2wfjZrBfipRpK_A9V-uIiaU&index=9) Ils jouent sans cesse, elle le laisse gagner pour pouvoir continuer à jouer.
(https://www.youtube.com/watch?v=wJfJC3PXdBM&list=PLBuI0fMNbF2wfjZrBfipRpK_A9V-uIiaU&index=17) Plus de problème avec les jouets (merci encore une fois au clicker !), il lui arrive même de narguer Jimmy avec sa balle favorite (https://www.youtube.com/watch?v=SCy_9c6WHxg&list=PLBuI0fMNbF2wfjZrBfipRpK_A9V-uIiaU&index=23).

Les deux ont la grande vie : jolies balades en forêt, peau de phoque, vacances avec nous à la mer. Et ils nous apportent tant : malgré les destructions de canapés, ils me calment quand mon quotidien va trop vite, est stressant, me forcent à sortir en plein air, me font rire, me donnent la pêche, sont toujours motivés à apprendre de nouvelles choses. Ils occupent une place primordiale dans notre vie, dans tous nos projets. Je ne pourrai m'imaginer sans eux aujourd'hui. Et j'espère profiter un maximum de cette période.

Bien sûr, j'aimerais pouvoir donner sa chance à un autre... puis à un autre... puis en sauver encore un. Ils sont si nombreux et méritent la même vie que Jimmy et Laïka. Mais actuellement, en location, avec Lama si peu sûre d'elle, c'est impossible. Alors je compte sur vous ! ;-) "
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum